AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


 

Partagez | 
 

 Le Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Grand Manitou
Messages : 33
Date d'inscription : 30/07/2015
MessageSujet: Le Contexte   Ven 30 Oct - 18:07


CONTEXTE
Once upon a time...


On dit qu'un lecteur vit plusieurs vies. Il faut dire que les romans ont toujours eu ce don merveilleux de nous transporter, de nous faire vivre des aventures merveilleuses et de nous faire goûter à une autre forme de réalité parfois plus intriguant. Qui n'a jamais eut le sentiment, après avoir tourné la dernière page d'un livre, d'avoir été un autre le temps d'une centaine de pages ? Qui n'a jamais eu l'impression que ces œuvres pouvaient nous faire rêver d'autres possibilités toutes plus merveilleuses ou terrifiantes les unes que les autres, sans pour autant déranger notre petit quotidien ? Dumas, Shelley, Radcliff...Ces créateurs de songes ont su, l'espace d'un instant, nous faire rêver un monde, une histoire.
Mais aimeriez vous autant ces intrigues si elles étaient belles et bien réelles ? Ne trembleriez vous pas devant le vampire de Bram Stoker ? Ne craindriez-vous pas le génie macabre d'un moine sanguinaire ? Ne ressentiriez-vous pas une certaine lassitude en étant le spectateur de la vie d'une Bovary ? Car les romans du XIXe siècle sont loin d'être les plus sympathiques, et n'offrent pas toujours une fin heureuse. Non, certaines œuvres sont bien plus sombres que ce que l'on veut croire et cachent des secrets et des morales qui ne sont pas toujours bons à connaitre. Alors si tout cela était vrai, que feriez vous ?

À l'aube du XXe siècle, Londres regorge encore de mystère, capitale où mystique et science se côtoient. En 1897, le fantôme de quelques vieux démons hantent encore la ville et le quartier de East End. Mais il se pourrait que le souvenir d'un assassin bien connu ne soit pas la plus inquiétante des pensées. En effet, si les héros de roman existent, les protagonistes, eux aussi. Alors méfiez-vous, certains romans peuvent être plus vrais que nature, et il se pourrait bien que vous deveniez à votre tour à la fois le héros et la victime d'une de ces œuvres tragiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://open-book.forumactif.org
 

Le Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I. Contexte
» Playlist (29)
» Génération Woodstock
» Hound Dog Taylor And The Houserockers (1971)
» François Couperin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Once upon a time... :: Contexte-